Le rhum arrangé est de plus en plus connu des amateurs de rhums aux fruits, et devient un produit de premier choix dans la dégustation d’alcool entre amis. Il n’a jamais été aussi simple de faire plaisir à tout le monde ! Les rhums arrangés sont de plus en plus connus du monde du cocktail, entre autres, grâce à l’évolution des saveurs et des arômes qu’on peut trouver dans la confection des différents produits sur le marché.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous allons déjà rappeler quelques principes de base concernant le rhum arrangé, que ce soit pour un arrangé maison ou celui acheté dans une boutique. Consommer cette macération aux fruits est tout un art, dans cet article on vous explique tout.

Le rhum arrangé, c’est quoi ?

Un rhum arrangé est le plus souvent, une boisson de fabrication artisanale ou industrielle à base de rhum blanc voir de rhum ambré, qui est mélangé avec du sirop de sucre de canne, avec des fruits, des épices ou des aromates. Les rhums arrangés sont originaires des îles des Antilles comme la Guadeloupe ou encore de la Réunion, et de nombreuses techniques de macération existent pour pouvoir préparer cette boisson.

De plus en plus conçu à la maison, il existe de multiples recettes de rhum arrangé. Les plus connues avec des fruits sont généralement à la coco, au fruit de la passion, à la banane ou encore à l’ananas. Pour ceux aux épices, on en trouve le plus souvent, au gingembre, à la vanille ou à la cannelle. Il est important de se rappeler des principes de base concernant le rhum arrangé : du fait de la différence de densité entre les ingrédients qui peuvent être utilisés pour la fabrication, il est tout à fait normal d’avoir une préparation qui n’est pas homogène. Il est donc préférable de bien mélanger votre rhum arrangé avant de le boire, pour que le sucre et les arômes des fruits puissent se lier au rhum avant de le boire.

Comment servir son rhum arrangé ?

Tout d’abord, comme déjà dit plus haut il est important de brasser votre préparation aux fruits. Le sucre et les arômes vont se mélanger à votre rhum pour retrouver toutes ses saveurs, car sinon vous ne trouverez malheureusement principalement que le goût de l’alcool. Ça serait bien dommage de ne pas en profiter pleinement…

Dans un rhum arrangé, on parle de deux parties distinctes : la partie diluée et une seconde partie qui contient toutes les saveurs au fond de la bouteille. Un verre type ceux de cantine voir un shooter, feront très bien l’affaire pour le consommer, même s’il est préférable de ne pas le boire cul sec pour pouvoir découvrir tous les arômes.

Comment boire son rhum arrangé ?

Il est préférable de le boire à température ambiante et sans ajout de glaçons. L’eau des glaçons pourrait changer le goût et vous ne pourrez pas profiter pleinement des fruits ou épices que l’on a mis à l’intérieur. Une alternative connue pour rafraîchir votre préparation, est de mettre au préalable votre bouteille au congélateur pendant 1 ou 2 heures avant de le boire. Cela aura un effet de fraîcheur, sans pour autant altérer les saveurs.

Si jamais vous trouvez que votre macération est trop forte, et oui ça peut arriver, il existe plusieurs solutions. Vous pouvez mélanger votre rhum arrangé avec un jus de fruit comme un jus d’orange comme pour certains cocktails. Vous verrez tout de suite la teneur en alcool s’adoucir dans votre bouche et au passage, vous venez de créer une nouvelle recette de punch arrangé. Une autre possibilité s’offre à vous : il est tout à fait possible de l’allonger avec une pointe d’eau, ce qui réduira sa puissance.

Quelque soit la façon de boire vos rhums arrangés, le seul conseil à vous donner est de prendre le temps pour la dégustation, histoire de laisser à votre palais le temps d’apprécier toutes ces saveurs.

Petit mot sur la conservation

Pour ces recettes d’eau-de-vie de canne aux fruits et comme pour tout autre spiritueux, il est conseillé de garder vos bouteilles à l’abri de la lumière, dans un endroit sec et à température ambiante. Si vous prenez la décision de filtrez votre préparation, il est conseillé de trouver un bocal en verre hermétique pour garder votre macération le plus longtemps possible. Transvaser le rhum filtré dans votre bouteille pour préserver les arômes et le goût de votre arrangé !

Enfin, il faut vous dire qu’il n’y a pas réellement d’occasion pour déguster un rhum arrangé. On peut le boire en apéritif ou en digestif, mais toutes les excuses sont bonnes, tant que c’est fait avec modération bien sûr. De plus, si vous avez des amateurs de rhum dans votre famille ou vos amis, l’occasion se présentera pour les repas de Noël ou les anniversaires. À partir du moment que vous cherchez à faire découvrir des saveurs ou que ce soit juste pour faire plaisir, le moment est bien choisi !